Articles taggés avec ‘polystichum tsus-simense’

Polystichum luctuosum

Samedi 12 novembre 2011

Polystichum luctuosum

Il semble régner une certaine confusion autour de l’identité de cette fougère puisque dans son ouvrage, Encyclopedia of Garden Ferns, Sue Olsen donne pour synonymes à Polystichum luctuosum, Polystichum mayebarae et Polystichum tsus-simens. Polystichum luctuosum est en effet donné par certains auteurs comme synonyme de  Polystichum tsus-simense. Quant à Polystichum mayebarae , il est soit considéré comme étant une espèce à part entière, soit comme étant une variété de Polystichum tsus-simense, d’où Polystichum tsus-simense var. mayebarae .

Bref, tout cela est loin d’être simple et plus d’un jardinier en perdrait son latin. Une chose est certaine cependant, c’est qu’il existe une forte ressemblance entre ces trois fougères. Commençons par Polystichum mayebarae ou son synonyme, Polystichum tsus-simense var.mayebarae. Son feuillage est tripenné, donc plus divisé que celui de Polystichum luctuosum qui lui est est bipenné. Le feuillage de Polystichum tsus- simense est bipenné comme celui de Polystichum luctuosum, on pourrait donc penser qu’il s’agit là des mêmes plantes, pourtant l’observation sur le terrain montre qu’il existe des différences entre ces deux plantes qui ne sont pas toujours faciles à saisir à la lecture des descriptions botaniques. Pour avoir ces deux plantes dans mon jardin, et après les avoir observées attentivement, j’ai bien l’impression qu’il s’agit de deux espèces différentes.

Polystichum luctuosum possède un feuillage plus clair,d’un  vert olive mat qui vire au bleuté à l’ombre, tandis que celui de Polystichum tsus-simense est d’un vert intense  brillant et foncé. Il existe également une différence de texture entre les feuillages, celui de Polystichum luctuosum est plus épais et coriace que celui de Polystichum tsus-simense. Les pinnules chez P. luctuosum ont tendance à se chevaucher tandis que chez P. tsus-simense elles sont nettement plus espacées. L’auricule des pinnules est nettement plus découpé chez  P. tsus-simense que chez P. luctuosum, surtout dans la partie supérieure de la penne. Autre différence concernant le mode de rattachement des pinnules, elles sont  munies d’un pétiole chez  P. tsus-simense tandis que chez P. luctuosum leur base est adnée.

Polystichum luctuosum est une fougère dont l’aire de distribution originelle est l’ Afrique du Sud, le Lesotho, le Zimbabwe et s’étend jusqu’à l’ouest de l’ Océan Indien, l’Asie et le Japon. Selon la provenance de la plante, la rusticité sera plus ou moins bonne, ici son implantation  a été un peu longue. On peut voir sur la photo deux frondes d’un vert plus foncé qui n’appartiennent pas à Polystichum luctuosum mais à une intruse que je devrai déloger.

Polystichum tsus-simense

Samedi 29 mars 2008

Ce cliché pris en fin d’hiver témoigne de l’excellente tenue du feuillage aux intempéries.

Alors que les nouvelles frondes commencent à émerger, celles de l’année passée sont toujours impeccables. Le renouvellement du feuillage s’opère graduellement, de sorte qu’il passe presque inaperçu .

Une fougère belle été comme hiver.