Archive pour la catégorie ‘Evènements’

Les rencontres botaniques de Branféré

Vendredi 9 juin 2017

Les rencontres botaniques de Branféré qui se sont tenues les 4 et 5 juin se sont articulées autour d’un noyau dur de fous de plantes, chaque intervenant ayant partagé ses connaissances et contribué à la prise de conscience de l’étonnante diversité du monde végétal.

Sarah Cardinal  nous a fait découvrir la plus grande fleur du monde végétal, la rafflésie, menacée dans son milieu naturel, et les actions qui sont menées pour la préservation de l’espèce.

Sarah cardinal

Gilbert Cudennec, collectionneur et passionné de bambous, était venu avec une petite partie de ses plantes et nous a montré des cannes de toute beauté.

Canne de bambou

Canne de bambou

Canne de bambou

Christian Monnet, grand voyageur devant l’éternel et découvreur de plantes, nous a montré les photos de son dernier voyage en Equateur. Que de plantes sublimes et inconnues !

Yves Philippot et l’équipe des jardiniers de Branféré ont fait un travail remarquable pour la mise en valeur des fougères sur le stand.

Stand des fougères

Stand des fougères

Stand des fougères

Merci à Yves Philippot, organisateur de ces rencontres botaniques qui furent aussi de belles rencontres humaines.

Yves Philippot

Un grand merci également à tous les participants que je n’ai pas pu nommer ici. Merci à toi Hervé, venu renforcer la Team Fougères. Le virus des fougères est décidément contagieux, la preuve, plusieurs personnes sont reparties avec des fougères !

Avis aux Bretons !

Vendredi 26 mai 2017

…Et à toutes les personnes qui seront de passage en Bretagne les 4 et 5 juin prochains, dans le cadre des Rencontres botaniques du Parc de Branféré, de nombreux intervenants passionnés de botanique viendront échanger autour des plantes, avec la participation de Gilbert Cudennec, spécialiste des bambous – Sarah Cardinal, spécialiste de la rafflésie – La pépinière du Jardin de Prahor, spécialiste des plantes carnivores – Jean Yves Lesouef, fondateur du Conservatoire botanique national de Brest – Philippe Rello, spécialiste de l’aquaponie – Christian Monnet, chercheur de plantes – Enfin Yves Philippot, directeur du Parc animalier et botanique de Branféré, et moi-même, tous deux passionnés de fougères.

Les fougères à l’ honneur

Samedi 8 février 2014

les fougères à l'honneur

Cette année pour son assemblée générale annuelle, la Société d’ Horticulture de Touraine m’a demandé de présenter quelques unes de mes fougères en privilégiant celles qui s’éloigneraient le plus du stéréotype.

Une famille s’est alors spontanément imposée, celle des Polypodiacées, dans la mesure où elle rassemble des plantes qui possèdent des frondes diversement composées, allant de la forme simple et entière à la forme bipennée, et des ports très variés, depuis la forme terrestre jusqu’à la forme épiphyte grimpant sur le tronc des arbres.

Figuraient donc au casting, mais pas toutes visibles sur la photo :

Platycerium bifurcatum ‘Netherland’

Goniophlebium subauriculatum ‘Knightiae’

Polypodium formosanum

Microgramma nitida

Microgramma vacciniifolia

Microgramma squamulosa

Niphidium crassifolium

Polypodium fallax

Pyrrosia lingua

Pyrrosia porosa

Pyrrosia linearifolia

Pyrrosia tricuspis ‘Hiryu’

Pyrrosia davidii ‘Ryuo jishi’

Pyrrosia polydactyla

Pyrrosia sheareri

Microsorum fortunei

Lemmaphyllum microphyllum

Comme d’ habitude, j’ ai eu droit à la traditionnelle question, à savoir comment j’ en étais venue à m’ intéresser aux fougères. Malheureusement, force est de le reconnaitre, pour de nombreuses personnes il semble incongru de s’ intéresser à des plantes qui ne fleurissent pas et (ou) ne se mangent pas. Si,si, je vous assure il y en a encore beaucoup.

J’ ai alors répondu qu’ ayant eu la chance de passer mon enfance à la campagne, au milieu des bois (quel merveilleux terrain de jeu pour un enfant) mon père avait l’ habitude de me construire des cabanes de branchages recouvertes de fougère aigle, et qu’ à force de respirer la poussière des spores j’ avais du être contaminée et attraper le virus de la ptéridomanie.

Merci à toi Papa pour ce beau legs !



Exposition de fougères japonaises chez Bonsaï Barber

Mardi 22 octobre 2013

J’ ai reçu il y a quelque temps une invitation pour découvrir une collection de fougères japonaises, probablement inédite en France.Cette fabuleuse collection a été rassemblée par Shinichi, maitre Bonsaï japonais, installé depuis quelques années en France et qui exerce ses talents chez Bonsaï Barber 44 Rue de Pessac à Bordeaux. Cette exposition qui se tient jusqu’au 2 Novembre à la boutique mérite vraiment le déplacement. Pour ceux qui ne pourront pas faire le déplacement voici un résumé de ma visite. Si les gros sujets exposés ne sont pas à vendre, en revanche il est possible d’ acquérir de jeunes plantes et il est difficile de ne pas céder à la tentation !

La visite commence naturellement par les Bonsaï qui sont la spécialité de la maison. Que de temps et de suivi pour arriver à de tels sujets.
Bonsaï 1

L’autre côté de la cour des Bonsaï
Bonsaï 2

Passons maintenant à l’ objet de ma visite, les fougères.

Elle commence fort, l’ objet de tous mes désirs m’ ayant immédiatement sauté aux yeux dès l’ entrée, le fabuleux Asplenium x kenzoi . La structure des frondes est incroyablement rigide au point qu’on croirait toucher du plastique ! Hélas il n’ était pas à vendre.
Asplenium x kenzoi/
Le reste de l’ exposition est à l’ avenant, bluffant, avec de nombreux cultivars de Pyrrosia lingua, Pyrrosia polydactyla, Pyrrosia hastata et Pyrrosia longifolia présentant différents types de cristation. Qu’ on me pardonne de ne pas avoir noté tous les noms de cultivars en japonais.
Pyrrosia lingua

Pyrrosia polydactyla

A l’ arrière plan on peut admirer quelques beaux cultivars panachés de Rohdea japonica, Omoto pour les Japonais, plante considérée comme un porte bonheur.
Rohdea japonica

Ci-dessous Pyrrosia longifolia en compagnie de différents cultivars de Microsorum brachylepis

Pyrrosia longifolia

Microsorum brachylepis de plus près
Microsorum brachylepis

Passons maintenant du côté des Lemmaphyllum microphyllum avec différentes formes présentant des variations intéressantes. Au milieu d’ entre elles trône une espèce que je n’ avais encore jamais vue, Lemmaphyllum pyriforme, tandis qu’à sa droite on aperçoit une forme  de Microlepia strigosa ayant l’ apex et l’ extrémité des pennes  multifurqués.
Lemmaphyllum pyriforme

A l’ extérieur une collection de Conniogramme intermedia présentant différentes formes de cristations ainsi que Conniogramme japonica dans la forme variegata.
Conniogramme intermedia

Ressemblant à s’ y méprendre à Polypodium formosanum mais avec des frondes moins longues et plus étroites ainsi que des pennes plus courtes et à l’ extrémité arrondie, voici Polypodium niponicum
Polypodium formosanum

Enfin pour terminer la visite voici la grande fierté de Shinichi. Parmi tous les cultivars de Pyrrosia linearifolia qui sont si délicats en culture en raison de leur grande sensibilité à l’ excès d ‘humidité, celui-ci est exceptionnellement beau.
Pyrrosia linearifolia

Après une telle visite on ne peut que regretter que la diffusion de ces plantes reste si confidentielle chez nous et admirer la qualité du travail et de la présentation. Merci Shinichi !

Les fougères aux Floralies de Nantes

Samedi 23 mai 2009

Pour les personnes qui n’ont pas pu se déplacer à Nantes pour voir les Floralies, voici quelques photos du stand dédié à la Forêt de Brocéliande et aux fougères.

Commençons par le tombeau de Merlin

La Fontaine de Barenton

La Fontaine de Barenton à gauche et l’Arbre d’Or à droite

Les Elfes sont une création de Joana Conha Leal

L’arbre sculpté est une oeuvre d’Olivier Testu intitulée La Fée

La liste des espèces de fougères présentées

Une partie de la collection de fougères

Enfin la récompense largement méritée pour ce magnifique travail. Félicitations à l’ Amicale !

Les fougères étaient décidément bien représentées pour cette X° édition des Floralies comme le montrent ces photos prises sur différents stands.

Une coulée de Blechnum gibbum

Une forêt de Dicksonia antartica impressionnantes

Diverses compositions de fougères

Nous quitterons ces Floralies par le Parc de la Beaujoire avec des Dryopteris filix-mas

Floralies Internationales de Nantes

Mercredi 6 mai 2009

Les Floralies de Nantes approchent à grands pas, elles auront lieu au Parc de la Beaujoire, du 8 au 19 mai.

Je rappelle aux visiteurs qui voudraient découvrir la collection de fougères mise en scène sur le thème de la Forêt de Brocéliande par l’ Amicale des Anciens Elèves du Lycée du Grand Blottereau, que le stand se situe dans le Hall des Légendes et porte le N°12.

Souhaitons à  cette équipe de passionnés du végétal une chaleureux accueil de la part du public car ils ont fourni un travail remarquable, et précision importante, toutes les espèces seront soigneusement étiquettées.

Xemes Floralies Internationales de Nantes

Samedi 28 mars 2009

EVENEMENT

Dans le cadre des Xemes Floralies Internationales de Nantes qui se tiendront au Parc de la Beaujoire du 8 au 19 mai, l’ Amicale des Anciens Eleves du Lycée  du Grand Blottereau présentera dans le Hall des Légendes un stand sur le thème de la Forêt de Brocéliande et de ses légendes.

L’ Amicale est une association dynamique regroupant des anciens élèves du Lycée Horticole et membre actif du Comité des Floralies-Nantes, structure bénévole qui prépare et organise depuis plus de 60 ans les Floralies Internationales de Nantes.

Le savoir faire de l’ Amicale a été récompensé par le jury lors de l’édition 2004 des Floralies pour une collection d’opuntias sur le thème de l’ Ile de Malte.

Le thème retenu pour ces Xemes Floralies étant le Pouvoir des Fleurs, l’ Amicale a voulu attirer l’attention du public sur le rôle vital joué par nos forêts, véritables poumons des villes, et grâce auxquelles l’atmosphère reste respirable, ainsi que sur le respect et la nécessaire protection qui leur sont dues.

La mythique Forêt de Brocéliande, comme point de départ de l’épopée arthurienne et de nombre de légendes celtiques, sera évoquée à travers ses sites les plus pittoresques, l’ Arbre d’ Or, le Tombeau de Merlin, le Val sans Retour, la Fontaine de Barenton, la Fontaine de Jouvence… sans oublier les créatures légendaires qui peuplent la Forêt et qui en sont les gardiennes, les Elfes.

La présentation qui reconstituera l’ambiance de la Forêt sera délibérément sobre, contrastant en cela fortement avec le reste de l’exposition très fleurie, les organisateurs souhaitant rester le plus ‘nature’ possible.

Le choix végétal s’est donc porté sur les arbres, les mousses et les fougères, le tout dans un décor associant le bois et la pierre.

Les plantes vedettes de cette composition seront les fougères , avec une collection d’une cinquantaine d’espèces qui permettra au public de découvrir une réelle diversité chez ces plantes qui restent largement méconnues.

Le choix des fougères  pour illustrer le thème du Pouvoir des Fleurs peut sembler insolite au premier abord puisque ce sont des plantes sans fleurs…Mais depuis toujours elles ont véhiculé de nombreuses croyances et superstitions, dont celle de fleurir et de produire des graines invisibles, qui si elles étaient récoltées à minuit, la nuit de la Saint Jean, auraient conféré à leur heureux possesseur le don d’invisibilité.

Après tout le Pouvoir des Fleurs n’est-il pas celui de nous faire rêver ?